Les fleurs du repentir de Tamara McKinley (Auteure)

Les fleurs du repentir  - Tamara McKinley - L'Archipel - 380 pages  

10 mai 2017



Cela fait longtemps que Claire a quitté les terres hostiles et désolées du domaine où elle a grandi pour poursuivre ses études et sa carrière de vétérinaire à Sydney.
Mais quand elle reçoit l’invitation de sa grand-tante Aurelia à une réunion de famille, Claire est ramenée à son passé. Elle qui était partie après une violente dispute avec les siens…
Bien qu’à contrecœur, Claire rejoint l’arrière-pays australien. Mais comment va réagir sa mère, Ellie, qu’elle n’a pas revue depuis cinq ans ? Et Leanne, sa sœur, lui battra-t-elle toujours froid ?
En renouant avec ce passé, ce sont autant de rancœurs qui remontent à la surface, mais aussi des secrets qui surgissent. Et expliquent beaucoup de choses…
Comme à son habitude, Tamara McKinley brosse le portrait de femmes courageuses. Trois générations de battantes, qui chacune à leur manière ont dû lutter contre l’adversité pour gagner leur indépendance.


Je remercie LP conseil et les éditions l'Archipel pour l'envoi de ce service presse.

J'avais eu un énorme coup de coeur pour la saga "si loin des siens", par contre j'ai un peu moins aimé ce livre. Je l'ai aimé, mais pas de coup de coeur.

C'est toujours un plaisir de lire cette auteure, car elle nous fait voyagé aussi bien dans des contrées lointaines que dans le passé. Et elle maîtrise son sujet dans les deux cas, nous permettant donc de nous évader tout en apprenant des faits historiques.

De même, quand elle nous décrit une famille, avec ses secrets, ses différences, les disputes, la fraternité, on aime vraiment les personnages et on a envie de tout savoir. Les secrets justement, pourquoi elles se détestent, qu'est qui les rend si fortes et si courageuses.

On suit Elie de son adolescence à sa vie d'épouse et de mère, ses combats, ses forces, ses faiblesses, ses amours, ses choix, ses sacrifices pour ses enfants et son héritage.

Ses filles qui sont comme le jour et la nuit, l'une comme sa mère, l'autre qui veut partir comme sa grand mère. 

A coté gravitent les personnages dit secondaires mais sans qui l'histoire ne serait rien. 

En résumé, une magnifique histoire qui m'a fait voyagé au pays des kangourous même si on en a pas croisés beaucoup 😉.







Commentaires

Articles les plus consultés