The player de Vi Keeland

Auteur : Vi Keeland
Editions : City 
Pages : 318
Prix : 17.50 €
Date de sortie : 01 septembre 2016
Résumé : La première fois que Delilah rencontre Brody Easton, c’est dans un vestiaire. La jeune femme est journaliste sportive et, pour sa première interview, elle a décroché le gros lot. Brody, le célèbre footballeur est prêt à tout dévoiler, au sens littéral : lorsque Delilah lui pose sa première question, il laisse tomber la serviette nouée autour des reins ! Heu…

Brody est arrogant, macho, insupportable, il n’a vraiment pas grand-chose pour lui à part sa gueule d’ange et son corps parfait. Delilah ne veut en aucun cas sortir avec un type qui veut juste se payer un peu de bon temps.

Mais la jeune femme va vite comprendre que rien n’est simple. Comment résister à un homme qui la désire tellement ? Quelle est cette blessure secrète qu’elle perçoit derrière le masque du séducteur ? Et pourquoi une seule nuit ne suffit pas au jeune homme ?





Pour cette chronique je laisse la place à Mi Ange Mi Démon

Je remercie les éditions City pour l'envoi de ce service presse pour Siji&Books.

Dans la foulée de Fighter for love du même auteure j'ai attaqué celui ci. Je l'ai aussi beaucoup aimé bien que normalement les sportifs ne soient pas ma tasse de thé.

Précisons au passage que c'est mon troisième City d'affilée que j'aime beaucoup alors que le premier que j'avais lu chez eux il y a quelques mois n'avait pas été transcendant.

Je pense que j'ai bien aimé les deux livres de Vi car l'accent est trés peu mis sur les sports, ils sont expliqués mais sans plus, ce n'est pas de longs détails ennuyeux.

Autant que vous le saviez de suite Brody est un connard arrogant, c'est pas moi qui le dit mais lui 😉. Normalement là aussi j'aurai décroché mais contrairement aux apparences, il n'est pas que ça.

J'ai bien aimé Delilah car elle fait un boulot de "mecs" et arrive à se faire respecter pour son travail. elle est tombée dedans le sport étant enfant et depuis  ne lâche pas l’affaire et à un grand sens de la répartie face aux joueurs qui parfois pousse la taquinerie un peu loin.

Contrairement aux romances classiques, ce livre n'est pas à deux mais à trois voix, je tairais le nom et le sexe de la troisième personne mais du coup il y a de l'action 😉

J'ai beaucoup aimé ce livre qui comme le précédent était bourré d'humour, de passages trop romantiques qui rendent jalouse ^^  et encore une fois de sujets réels et importants comme le deuil et et l'amour sous toutes les formes.



Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés