jeudi 20 juillet 2017

Les orages de l'été de Tamara McKinley (Auteure)

Les orages de l'été- Tamara McKinley -  L'Archipel - 480 pages  

 3 mai 2017


1947. Accompagnée d’un ami d’enfance secrètement amoureux d’elle, Olivia Hamilton retourne en Australie, sa terre natale, où sa mère Eva vient de mourir. Avant de disparaître, cette dernière lui a transmis des documents qui ont ébranlé ses certitudes concernant ses origines.
Sur place, Olivia retrouve sa sœur aînée, qui cultive à son égard une franche hostilité. Les archives léguées par leur mère seraient-elles à l’origine d’une telle animosité ? Aidée par Maggie, la gérante de la pension où elle loge, Olivia tentera de percer un à un les secrets qui nimbent son enfance.
Avec cette saga, dans la lignée de ses grands succès, Tamara McKinley signe son roman le plus personnel, celui qui lui tient le plus à cœur.


Je remercie LP conseil et les éditions l'Archipel pour l'envoi de ce service presse.

J'avais eu un énorme coup de coeur pour la saga "si loin des siens",  et bien aimé "Les fleurs du repentir" par contre énorme déception pour celui ci..

Le prologue était géniallisime, j'ai tout de suite été emportée dans l'histoire de ce couple sur un bateau qui coule. Et là on passe au chapitre 1 avec d'autres personnages et encore le 2 avec d'autres personnages qui sur le coup paraissent sans lien avec le prologue (mais ce n'est jamais le cas avec les personnages de Tamara).

Puis on revient à notre petit couple qui sont en fait les parents d’Olivia du chapitre un, on fait la connaissance d'autres personnages trés sympa et là on revient aux parents, sauf que ce n'est plus un narrateur externe qui nous raconte l'histoire mais Olivia et du coup, l'histoire est de suite beaucoup moins fun, j'ai abandonné au bout de 135 pages au chapitre 8








Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...