lundi 6 novembre 2017

Le chant des souliers rouges, Tome 1

Le chant des souliers rouges, Tome 1- Mizu Sahara - Kazé Editions  - 192 pages  
10 mai 2017



Deux collégiens aux passions contrariées. Le hasard d'une rencontre. Des chaussures rouges échangées. Devenu lycéen, Kimitaka découvre que suite à ses encouragements, Takara, la fille à qui il a confié ses baskets, s'épanouit le ballon à la main. Inspiré, il décide à son tour de ressortir les souliers rouges pour se lancer dans le flamenco... et, peut-être, se trouver lui-même.

Je remercie Anita et les Editions Kazé pour leur confiance et l'envoi de ce manga.

J'ai tenté ce manga car le résumé me tentait bien. Nous faisons la connaissance de Kimitaka, joueur de basket qui n'excelle pas dans ce sport. Il fera la rencontre de Takara sur le toit du collège qui est danseuse de Flamenco, elle non plus n'excelle pas dans cette discipline. Après une conversation ils échangent leurs "souliers" Kimitaka va se mettre au Flamenco et Takara au basket...

D'après le résumé on s'attend à suivre les deux personnages alors que pas du tout, nous ne croisons que très peu Takara, qui est plus comme un symbole, une motivation pour Kimitaka que nous apprenons beaucoup plus à connaitre. Il n'a pas eu des années collèges facile et ça se ressent beaucoup sur son caractère, il est renfermé sur lui-même, a peu confiance en lui etc...Nous retrouvons au fil du manga quelques brides du passé de Kimitaka afin de mieux le comprendre et de savoir comment il en est arrivé la. Le fait d'alterner entre passé et présent donne plus de rythme au manga.

L'histoire avait l'air basique, deux jeunes qui s'échangent leurs chaussures et l'histoire continue, seulement, Mizu Sahara développe beaucoup plus l'histoire avec notamment un travail très poussé sur la personnalité de Kimitaka, ce qui rend l'histoire très prenante. On parle du rejet des autres, de l'acceptation de soi des sujets qui sont importants.

Concernant les dessins, je dois dire que je n'étais pas vraiment fan au début, un trait assez brouillon qui ne m'inspirait pas plus que ça. Je m'y suis faite au fil de ma lecture.

En somme, c'est une bonne découverte, pas un coup de coeur mais une bonne lecture. Je découvrirai la suite avec plaisir.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire