mercredi 23 novembre 2016

Et le ciel sera bleu de Tamara McKinley

Auteur : Tamara McKinley
Editions : Archipoche
Pages : 450
Prix : 8.80 €
Date de sortie : 02 novembre 2016
Résumé : Angleterre, 1939. Sally Turner, 16 ans, s’occupe seule de son frère Ernie, 6 ans, atteint de polio. Leur mère, l’inconséquente Florrie, les a abandonnés dès que la guerre a éclaté, tandis que leur père a été appelé sous les drapeaux.
Les deux enfants trouvent refuge à Cliffehaven, une bourgade de la côte sud de l’Angleterre. Là, ils sont accueillis par Peggy Reilly, la propriétaire de la pension du Bord de Mer.
Sally trouve, auprès de la famille Reilly, un foyer d’adoption qui lui permettra de s’épanouir, et un emploi dans une usine de confection d’uniformes, où ses talents de couturière se révèleront. La jeune fille fait en outre la rencontre de John Hicks, un séduisant pompier. Mais l’arrivée de Florrie à Cliffehaven menace de chambouler ce fragile équilibre…
En pleine Seconde Guerre Mondiale, cette nouvelle saga met en scène des personnages gravitant autour du couple pittoresque qui dirige la pension. Et le ciel sera bleu est le premier volet.



Je laisse la place à Mi Ange Mi Démon pour cette chronique 

Je remercie les éditions L'archipel pour l'envoi de ce Service Presse pour Siji&Books.

Je ressors trés mitigée de cette lecture. J'ai eu beaucoup de mal à démarrer, J'avoue que je me suis accrochée parce que la maîtresse d'Ambre m'a dit qu'il était bien et je ne le regrette (presque ) pas.

Une fois les enfants arrivés à la pension de Peggy, on y fait la connaissance de toute la famille Reilly, Sally se fait beaucoup d'amis à l'usine et même un amoureux, à partir de là , les pages ont défilées et j'ai eu du mal à le lâcher.

A part la mère et les trois chipies, tout le monde est génial, l'époque l'est moins évidemment mais c'est peut être ce qui donne son charme à ce livre.

J'aime beaucoup Sally car malgré son jeune âge, quoiqu'il arrive, elle n'a jamais abandonné son frère, elle est comme une mère pour lui, il passe toujours en priorité quoi qu'il arrive. Elle est débrouillarde et bosseuse, elle ne veut surtout pas être entretenue car malheureusement pour elle, l'abandon de sa mère l'a fait mûrir plus vite et elle n'a pas l'habitude de se reposer et d'avoir confiance en quelqu'un.

J'ai aussi beaucoup aimé Peggy qui fait aussi tout pour sa famille et à accepté de prendre Sally et son frère malgré son handicap, trés peu l'aurait fait.Elle n'a jamais fait aucun reproche et les as traités (comme tout ses pensionnaires) comme si ils étaient de la famille.

Je ferme le livre en étant de nouveau mitigée, voir même déçue. Le livre est fini, la famille reilly est séparée de même que Sally et son frère. La guerre n'est pas finie. Alors certes on va probablement parler d'eux dans "si loin des siens" mais ce n'est pas à proprement parler la suite car à part la pension Reilly, l'héroïne est une autre que Sally.

Ce nouveau tome me permettra t'il de clôturer cette histoire et d'avoir toutes les réponses manquantes et les "bonnes "fins? Comme vous je le saurais dans quelques jours à la fin de ma nouvelle lecture. J’espère que cela sera le cas et que mes petits chouchous feront plus que des apparitions.



3 commentaires :

  1. Je l'ai dans ma pal. Si je comprends bien c'est une suite ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non c'est un "tome 1" .. Le dernier paragraphe de la chronique parle de "Si loin des siens" qui est en fait par une suite direct mais dont on voit certains personnages de "Et le ciel sera bleu"
      Je sais pas si je suis très claire ^^

      Supprimer
  2. C'est un superbe avis ma belle, tu me fais extrêmement envie en tout cas !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...