The fighter for love de Vi Keeland

Auteur : Vi Keeland
Editions : City
Pages : 283
Prix : 16.95 €
Date de sortie : 09 novembre 2016
Résumé :La vie d'Ella a tout pour plaire : un bon job d'avocate, un bel appartement et un mec très gentil. Un peu trop gentil, même… Leur relation amoureuse manque sérieusement de piment. Elle s’ennuie à mourir, mais elle ne veut surtout pas bousculer cette vie bien rangée et réveiller ses démons cachés. Jusqu'à ce que le beau Nico Hunter pousse la porte de son cabinet d'avocat et entre dans son existence.

Jamais un homme ne lui avait fait cet effet, à elle, la douce et belle avocate. Le bad boy, une star des combats de street-fighting, va changer sa vie. Car les deux amants ont bien plus en commun qu'ils ne le croient. Plus ils s'attachent et plus il devient important de partager leurs épreuves passées. Et sont-ils prêts à perdre le contrôle de leurs sentiments pour vivre pleinement leurs désirs ?

Un bad boy sexy. Une jeune femme trop sage... Une série Best-seller !




Pour cette chronique je laisse la place à Mi Ange Mi Démon

Je remercie les éditions City pour l'envoi de ce service presse pour Siji&Books.

Je suis passé à trois fois rien du coup de coeur (un détail dont je vous parlerai plus loin) pour ce livre.

Même si je ne cours pas après les musiciens/chanteurs/ sportifs, là j'ai beaucoup aimé Nico. Probablement à cause de l'accident qui a fait basculer sa vie et l'a rendu plus vulnérable mais aussi et surtout pour son attitude envers Ella. Même en pleine action, il prend toujours le temps d'être sûr qu'Ella est d’accord et qu'elle va bien.

Je n'ai rien trouver de spéciale à Ella (après tout c'est une fille, c'est donc normal que je lui préfère Nico 😉 ), par contre c'est quelqu'un avec une énorme force de caractère et qui est capable de se relever après une épreuve qui en aurait fait sombrer plus d'un.

Evidemment ce livre ne serait aussi bien sans les personnages dits secondaires tels que Regina et Preach qui apportent la petite touche d'humour qui permet de mieux faire passer les sujets délicats des "secrets".

La seule chose qui fait que je n'ai pas eu un énorme coup de coeur, c'est la "taille" de Nico. Pourquoi les héros de roman en ont il toujours une énorme? Une normale si bien utilisée c'est déjà bien... Enfin je dis ça mais c'est juste mon point de vue.



Commentaires

  1. Je ne m'attendais pas à CE détail. Je rigole seule devant mon écran. AHAHAHAHAAH
    Je le note quand même ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;)

      the player est génial aussi je sais pas quand Siji mettra la chro c'est du même auteure :)

      Supprimer
  2. Ah, cette série me fait tout particulièrement envie, j'adore les couvertures en plus !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés