dimanche 6 mai 2018

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi


Editions Fayard - 396 pages
02 mai 2018
Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.
Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.
Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.
Je diversifie de plus en plus mes lectures et c'est encore le cas avec ce roman, loin de mes new romance routinière, j'ai déjà vu quelques avis passés, et ce sont des coups de coeur pour la plupart. Je ne connaissais pas du tout l'auteure, apparemment très apprécié, et je vais très rapidement m'intéressé à ses autres titres vu l'excellente découverte de ce titre.

Il est grand temps de rallumer les étoiles est une histoire pleine d'espoir et revigorante, tellement représentative de la vie. Anna, 37 ans élève ses deux filles seule, Chloé 17 ans et Lily 12 ans, elle peine à joindre les deux bouts, est endettés et perd son job. La relation avec ses filles s'est dégradée depuis quelques temps, travaillant beaucoup et passant peu de temps avec elles, alors lorsqu'elle reçoit sa "prime de départ" un choix s'impose à elle, payer ses dettes et rester enterrée dans sa routine ou partir en road trip avec ses filles voir les aurores boréales. C'est comme ça que nous partons en voyage avec ses 3 personnages.

J'ai laissé l'auteure (enfin les personnages) m'emporter à travers ce voyage dans les pays nordiques. Un voyage que nous suivons grâce aux 3 personnages, Anna nous raconte son histoire, nous découvrons le point de vue de Chloé à travers son blog, alors que Lily s'adresse à Marcel, son journal. C'était très important pour cette histoire d'avoir les trois points de vue des personnages je pense et Virginie Grimaldi a réussi à rentrer dans la tête des personnages quelque soit leur âge. 
J'ai adoré Lily et ses expressions pas encore bien connus, on sent l’innocence de l'enfance à certains moments et par moment une bonne maturité, et elle est tellement mignonne. Chloé quand à elle, est un peu perdue, encore attristé par le départ de son père, le fait de ne pas le voir beaucoup et l'absence de sa mère du au travail, elle n'a jusque la pas toujours fait les bons choix. Anna est une mère extraordinaire, faisant passé ses filles avec tout. Elle n'a pas un passé facile et même si je l'avais deviné, l'auteure à su parfaitement retranscrire cette partie de sa vie. 

J'ai vraiment passé un excellent moment autour de ses 3 personnages, mais également avec ceux qu'elles rencontrent lors de leur road-trip, que ce soit Julien (si je m'étais attendu à ca ! ), Noé, Edgar, Diego et les autres. D'ailleurs j'ai adoré les deux petits vieux Edgar et Diego, ils sont vraiment géniaux (vous découvrirez pourquoi !), les autres personnages ont également leur importance et le petit Noé est tellement attachant. 
Ce road trip est à la fois une bouffée d'air frais, qu'une réalité, c'est ce qui rend le roman si fort.
Voyager est un vrai plaisir, j'ai l'habitude des road-trip aux Etats-Unis, avec grosse chaleur et romance, ici c'est tout le contraire nous sommes dans le froid du Nord, découvrant Norvège ou Scandinavie avec une mère et ses deux filles, c'est tellement bien !

En fait, je ne sais pas pourquoi ce roman n'est pas un coup de coeur (ou c'en est un inconsciemment) je n'ai pas ressenti le petit truc habituel qui fait que, et pourtant je n'ai rien à repprocher à ce roman, il fait tellement de bien et appuie aussi sur ce qui fait. 
Je vous conseille vraiment ce livre ! Et personnellement il m'a donné très envie de découvrir les autres titres de l'auteure.

Merci à NetGalley et aux éditions Fayard pour cette lecture.

1 commentaire:

  1. Non mais celui-là, il a l'air juste sublime, rien que le titre donne le ton, je veux absolument le lire !

    RépondreSupprimer