mercredi 23 mai 2018

Les mondes de Sam de Keith Stuart


Editions Milady - 480 pages
14 mars 2018 
Le pédiatre nous a annoncé que Sam se situait dans la partie haute du spectre de l’autisme. Les moins atteints. Il a des difficultés de langage, redoute les interactions sociales, déteste le bruit, et devient agressif quand il a peur. Mais le message est clair : nous ne sommes pas à plaindre par rapport à d’autres parents. 

Avant, Alex et Jody s’aimaient. Mais leur couple est mis à rude épreuve depuis la naissance de Sam. Leur fils, atteint d’autisme, n’est pas un enfant comme les autres. À force de fuir ses responsabilités de père, Alex condamne Jody à porter un fardeau trop lourd, et la séparation devient inévitable. Du jour au lendemain, il se retrouve au chômage, à squatter le canapé de son ami Dan, et se sent totalement démuni quand il doit assumer la garde de son fils. Mais ce dernier va l’initier à un jeu vidéo qui va l’aider à se sortir de cette impasse : Minecraft. Ensemble, ils vont poser les bases d’un autre monde et d’une relation nouvelle.
Un livre, un thème. L'autisme. J'avais lu en janvier "Pour Siri avec amour" qui traitait également de l'autisme, j'avoue que c'est un thème qui m'intéresse beaucoup, je ne sais pas trop pourquoi. Toutefois, les deux titres sont vraiment différents. Alors que "Pour amour avec Siri" est tourné comme un documentaire avec des faits et des études, alors que "Les mondes de Sam" est une biographie raconter sous forme d'histoire. J'ai largement préféré ce titre.

"Les mondes de Sam" c'est l'histoire d'un père de fils autiste qui se retrouve viré de chez lui parce qu'il a du mal à se faire au comportement et à la maladie de Sam. L'histoire est basé sur la vie de l'auteur donc évidemment tout est très réaliste, il s'est de quoi il parle et on le ressent bien.

Conter comme une histoire et pas comme un documentaire, c'est très appréciable, nous nous retrouvons dans la peau de ce père totalement perdu face à la maladie de son fils et qui s'est noyé dans le travail, délaissant femme et enfant. J'ai vraiment apprécié suivre Alex on comprend très bien ses pensées et la situation dans laquelle il se trouve. C'est difficile de "juger" de loi, on pourrai penser qu'Alex n'aime pas son fils ou qu'il ne l'accepte pas mais pas du tout, les sentiments d'Alex sont totalement compréhensible.

J'ai vraiment apprécié ma lecture, j'ai appris à connaitre Sam et c'est un garçon vraiment attachant, qui m'a émue aux larmes à la fin du roman. L'histoire de ce père et son enfant est touchant et belle. On voit une belle évolution au fil du roman entre eux deux. Au delà de leur relation qui se construit enfin petit à petit, nous suivons l'histoire d'Alex, ses amis, sa famille, tous ces personnages qui font vivre le roman. Nous ne sommes pas seulement focalisé sur la relation père-fils mais sur l'évolution d'Alex après s'être fait viré par sa femme. Une introspection, un nouveau départ, et une nouvelle vision des choses. 

Je suis agréablement surprise et ravie de ma lecture ! Un beau roman que nous a écrit Keith Stuart.

Merci à NetGalley et aux éditions Milady pour cette lecture.

1 commentaire:

  1. Ah, celui-là, il me fait terriblement envie, même si je sais que je vais beaucoup pleurer en le lisant !

    RépondreSupprimer